L’achat en entreprise est un acte essentiel pour assurer sa performance et son développement et le milieu concurrentiel nécessite d’être “pointu” sur le sujet. Gros gain, petit gain, spécialiste du produit ou spécialiste de l’achat, négociation temps court, temps long : Il faut choisir sa stratégie !

Chez Atouts-Consulting, nous classons l’achat en 4 catégories : Obligatoire , Utilitaire, Plaisir, Service. Quelques exemples pour illustrer ces propos :

  • Obligatoire :comme les charges nécessaire pour assurer le fonctionnement de l’entreprise ; eau, électricité, assurances, internet, salaires, fournitures, cotisations diverses…
  • Utilitaire : comme les véhicules d’entreprise, le matériel de bureau et l’informatique, la téléphonie, les tenues de travail…
  • Plaisir : comme un nouvel écran informatique, une salle de pause confortable, un nouveau revêtement de sol pour les bureaux…la liste peut être longue pour autant, les achats-plaisir ne sont pas à négliger, car ils profitent au bien-être du personnel et de la clientèle.
  • Service : comme l’entretien des locaux, les services de gardiennage, le dépannage, la sécurité, la livraison de repas…

Ceux ne sont là que quelques exemples cités dans chaque item. Alors, pourquoi classer l’achat ? Pour simplement vous permettre de mobiliser l’énergie qu’il faut selon les enjeux, de préparer sa tactique face à ces enjeux, de consacrer un temps plus ou moins long à la négociation et enfin de mesurer l’enjeu financier, ces gains tant attendus !

Tout un chacun pratique l’achat, chacun avec sa méthode ou pas du reste. Acheter, c’est un métier à part entière qui s’apprend, se mesure et se contrôle. Avoir envie de pratiquer de la négociation achat ou être obligé de le faire procurent des résultats différents. C’est une question de posture.